Acheter un terrain à Greenbriar en Floride

Acheter un terrain à Greenbriar en Floride
La Floride, 4ème état des Etats-Unis intéresse bon nombre de futurs acquéreurs immobiliers attirés non seulement par la douceur du climat, les plages à perte de vue mais surtout par les conditions extrêmement attractives de sa fiscalité.L’année 2010, conséquence directe de la crise financière, a vu chuter le prix de l’immobilier jusqu’à plus de 35 %. On constate que les effets ou la crainte d’une aggravation de la crise et de la récession ont favorisé les effets négatifs sur le marché immobilier. La confiance des investisseurs étant affectée, l’immobilier tend à se déprécier et offre ainsi de réelles opportunités d’achat. L’immobilier de luxe, pour les acquéreurs potentiels, se porte extrêmement bien en Floride. Depuis le début de la crise financière sévissant aux Etats-Unis, les prix pour ces produits ont chuté de plus du quart de leur valeur.

L’immobilier à Miami et ses environs, s’est déprécié jusqu’à 20 % sur les maisons ou condominiums. On peut facilement trouver un appartement sur Orlando d’une valeur de 186 000 $ être proposé à la vente pour 35 000 $. Le marché du condominium affichant un déclin sans précédent, on en trouve de nombreux à vendre sur Miami.Des investissements intéressants sont proposés à partir de 200 000 $. Les prêts accordés facilement par les banques américaines aux étrangers désireux d’acquérir peuvent atteindre 80 % du prix du bien. Les frais bancaires s’élèvent jusqu’à 3 % du montant emprunté. Les frais de notaire et de cadastre n’existant pas aux Etats-Unis, il est donc nécessaire de contracter une assurance Titre de Propriété égale à 0,7 % du prix de l’acquisition.

La Floride bénéficie en outre d’une fiscalité très intéressante de part l’absence d’impôt d’Etat, contrairement à d’autres états américains. Si l’achat immobilier devient résidence permanente il soumet l’acquéreur à l’impôt sur le revenu mais l’exempte partiellement de la taxe foncière.Vente :
Si vous vendez un bien en Floride, une loi américaine, contraint l’agent immobilier à prélever 10 % du prix de la vente au titre de taxe fiscale. Toutefois, si le bien possède une valeur inférieure à 300 000 $ et que l’acheteur certifie en faire sa résidence principale, la retenue n’est pas appliquée.

Location :
La capacité du parc hôtelier est insuffisante au regard de la demande croissante. De ce fait, la Floride offre un parc locatif intéressant pour les location d’appartements, les locations saisonnières ou de maisons individuelles.

Pour passer des vacances économiques en Floride, la solution reste la location. On trouve des maisons spacieuses entièrement meublées à proximité des attractions touristiques. Cette formule est idéale pour des familles car beaucoup de villas proposent jusqu’à 6 ou 7 chambres et ont une capacité de 12 personnes.Pour une location longue durée, le choix est étendu car les locations sur une courte période sont interdites par près de 95 % des règlements d’immeubles. Pour les locations inférieures à 6 mois, il faut savoir que plus le contrat est court, plus le loyer sera élevé et varie selon la période de location, haute ou basse saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *