L’immobilier à Miami

Investissement est le premier mot qui vient à l’esprit quand on parle de Miami, mais est-ce raisonnable d’effectuer une opération immobilière en cette période de grave crise économique surtout aux Etats-Unis. L’apparence est trompeuse car une grande opportunité s’ouvre en ce moment dans cette belle ville de Floride.

Pourquoi maintenant ?

Pour comprendre la raison il faut remonter le temps où la crise de « subprime »de 2008 a gravement nui l’économie mondiale jusqu’à ce début de l’année 2012. Il y a quatre ans donc, le remboursement du crédit de prêt immobilier est arrivé à un stade où il n’est plus possible de le faire pour les américains. Les banques sont obligées de saisir les biens immobiliers et de les vendre à très bas prix pour racheter les crédits non-remboursés et le prix continue de  se dégringoler de 40% depuis 2 ans. Le coût de l’immobilier est trois fois moins cher qu’à New York ou Los Angeles. Alors que Miami est une ville superbe, cosmopolite où l’activité économique  et culturelle est très dynamique. Le climat pendant toute l’année offre une température de rêve. Sa situation géographique à proximité de la Mer de Caraïbes et de l’Amérique du  sud met Miami dans une position très avantageuse sur le plan touristique et économique. Son long littoral est une pure incitation à l’investissement dans l’hôtellerie et la valeur de l’Euro par rapport au Dollar arrange bien les choses. Le cerise sur les gâteaux est la loi que vient de voter l’Etat de Floride pour la création d’une nouvelle zone économique  à Miami, où la construction immobilière de grande envergure conduira vers un nouvel horizon pour la relance de l’économie, et vu le fondement même de l’économie américaine, investisseur de tout pays aura sa part en suivant la règle en vigueur dans l’Etat de Floride.

Avec un professionnel de l’immobilier

Une belle ville qui reçoit près de 11 millions de touristes chaque année, présente un lourd argument pour investir dans l’immobilier. Mais la loi américaine sur l’immobilier est différente de celle de la France. Il faut s’adresser à un professionnel car il connaît mieux le pays qu’un investisseur venu de l’étranger, le problème de la langue est le premier obstacle. Des agences immobilières commencent leur service par l’obtention d’un passeport pour homme d’affaire, pour un séjour tranquille dans le pays, jusqu’à obtenir le fameux « green card » gage d’un garanti de long séjour dans le pays de l’Oncle Sam. Il vaut mieux opter pour les agences professionnelles qui proposent un homme de loi pour parcourir avec l’investisseur, toutes les longues étapes jusqu’à la signature du contrat de la transaction immobilière. Certaines agences sont spécialisées pour l’assistance dans l’hôtellerie si on veut placer son argent dans cette branche, d’autres se focalise dans l’achat et la vente d’appartement et maison. Il faut dire que Miami est une grande ville qui abrite près de deux millions d’habitants et elle est servie par des professionnels de l’immobilier digne de l’envergure et la notoriété de cette agglomération à connotation très hispanique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *