La procédure d’achat d’un bien aux USA

Si vous souhaitez acheter une résidence en Floride, la procédure d’achat aux USA peut s’avérer d’autant plus complexe que vous ne serez pas forcément sur place lors des différentes étapes de l’acquisition.

La procédure se déroule en plusieurs étapes. Après avoir sélectionné le bien, on commence par se mettre d’accord sur le prix, la date du closing (acte notarié), le financement, le choix de la Title Company (notaire), etc.

L’offre doit être présentée par écrit, en remplissant un formulaire prédéfini par l’association des Realtor de Floride. Elle est accompagnée d’une certaine somme (500 $ minimum) remise au vendeur.

Si vous n’avez pas encore de compte bancaire aux États-Unis, cette avance peut se faire en liquide et vous sera remboursée si la vente n’est finalement pas conclue.

Une fois l’offre acceptée par le vendeur, il vous faut prévoir un acompte oscillant entre 5% et 10% du prix d’achat. Il est généralement à verser dans les dix jours.

Une pratique courante consiste à mandater un inspecteur chargé de fournir un rapport détaillé sur l’état du bien.
La signature de l’acte se déroulera après quatre à cinq semaines, elle s’effectue en présence d’un membre d’une Title company, l’équivalent d’un notaire en France. C’est lui qui récoltera les fonds pour les déposer sur un compte séquestre (escrow account) avant de les reverser au vendeur au moment de la signature définitive.

Le solde peut s’effectuer par virement bancaire depuis un compte en France, même si le plus simple est de posséder un compte aux États-Unis.

Vous n’êtes pas obligé d’être présent lors du closing, mais il vous faudra, dans ce cas, prendre contact avec un notaire ou l’ambassade des États-Unis afin de légaliser vos signatures sur les différents documents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *