Le bilan du marché immobilier en Floride

La crise immobilière a lourdement fait chuter les prix de l’immobilier. Ainsi, l’indice immo Case-Shiller indique le prix des logements a perdu 47% depuis le plus de 2006.

A South Beach, le prix de certains logements tourne entre 70000 et 100000 dollars. Les prix immobiliers ont donc perdu de leur charme et cela s’aggrave lorsque l’on s’éloigne des zones moins touristiques où il n’est pas rare de trouver des appartements à vendre pour 50000 dollars.

Les professionnels de l’immobilier locaux estiment que le marché immobilier va repartir à la hausse et que le marché a atteint son plancher. Pour eux, les prix de l’immobilier faibles vont attirer les investisseurs surtout les Européens :la parité euro/dollar permet un rabais supplémentaire de 25%.

Si vous comptez investir à l’étranger et spécialement en Floride, c’est le moment. N’hésitez pas à contacter l’agence immobilière vidati.fr. Les professionnels de vidati peuvent vous trouver un bien en fonction de vos exigences.

L’immobilier en Floride

Acheter un bien en Floride est devenu une chose évidente. Sachant que cet État attire beaucoup de visiteurs et d’investisseurs étrangers.
Le marché immobilier offre une opportunité de diversification de placements pour tous investisseurs, à des prix commençant à des niveaux inférieurs aux niveaux européens.

Grâce à leurs ports et aéroports internationaux, Miami et Fort Lauderdale sont déjà les portails d’entrée privilégiés des importations et exportations vers l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud. Elles sont aussi les portes d’accès du Sud Est des États-Unis vers le reste du monde.
Des dizaines de banques internationales, américaines, ont fait de Miami la deuxième place financière des États-Unis en ce qui concerne la gestion de patrimoine.

Des circonstances exceptionnelles ont réduit les prix de l’immobilier à Miami, et en général tout l’immobilier en Floride, à des niveaux que l’on aurait jugé impossibles et incroyables. Pour se faire une idée du déséquilibre des prix, il n’y a qu’à observer que l’on peut acheter en ce moment un appartement à Miami, ou même une maison, pour le prix d’une automobile.

Aujourd’hui, Miami est devenue un pôle de croissance immobilier, financier et urbain. Grâce à un climat très doux, une infrastructure financière de première classe, étant le centre économique le plus dynamique de la Floride, Miami est un pôle d’attraction de premier rang pour les sociétés multinationales et l’investisseur en provenance de tous les points du monde.

Miami reste une des destinations les plus prisées dans le monde et ce n’est pas au hasard. Sa magie, son shopping international, ses attractions et la beauté de son environnement ont contribué largement à son développement.

Le marché immobilier repart à la hausse

Les dernières statistiques des mises en chantiers sont plutôt bonnes et cela pour le deuxième mois consécutif.
En effet, le département du Commerce vient d’annoncer que la hausse des mises en chantier a atteint +1,6% entre février et mars 2010, soit un total de 626 000 logements pour le seul mois de mars.

La hausse des mises en chantier d’habitation atteint plus de 20% par rapport à la même période l’année précédente.
Les demandes de permis de construire sont aussi en hausse à +7,5% entre février et mars, et 34,1% sur un an.

Cependant la question qu’il reste à régler est de savoir si le marché immobilier va rebondir ou simplement stagner à un niveau plancher durant quelques temps. Pour cela il faut attendre les premiers chiffres des valeurs des maisons et appartements et savoir ainsi si les américains en ont enfin fini avec leurs fameux démons issus de la crise des subprimes.